Rejoindre le site officiel assassinscreed.com

Entre histoire et fiction n°11: L'Ordre des Templiers

      Je continue mes articles cette fois avec les Templiers historiques. Pour comprendre la création de l’ordre du Temple, il faut se replacer dans le contexte de l’époque. Je remets les anciens articles sur le contexte en Orient ainsi qu’en Occident. 

https://council.assassinscreed.com/fr/post/49171-entre-histoire-et-fiction-n08-le-moyen-orient-medieval

https://council.assassinscreed.com/fr/post/49569-entre-histoire-et-fiction-n09-l-epoque-des-assassins

https://council.assassinscreed.com/fr/post/52947-entre-histoire-et-fiction-n010-l-europe-chretienne-et-feodale



Templiers jouant aux échecs, Libro de los juegos, XIII siècle

     L’ordre tire à la fois son organisation du clergé régulier et du monde de la chevalerie. Le clergé régulier regroupe les moines ceux qui obéissent à une règle, comme les bénédictins pour la règle de saint Benoît. Ce sont souvent des aristocrates qui ont eu envis de se retirer de la vie matérielle et de faire une retraite spirituelle dans les monastères. Durant l’époque carolingienne les seigneurs avaient pris les domaines monastiques en élisant les abbés et accaparant les ressources des terres. La règle n’était plus respectée. En 910, Bernon fonda l’abbaye de Cluny, qui se voit sous l’autorité directe du Pape. Les seigneurs non pas autorité et on retourne à la règle avec les travaux manuels. Cluny verra un développement économique, pouvant battre monnaie, et culturel, avec sa bibliothèque et ses abbayes filles formant un réseau d’abbayes à travers l’Europe de l’ouest et influençant les puissants comme avec la Paix de Dieu. D’autres ordres monastiques se sont développés comme les Chartreux et les Cisterciens. Les Cisterciens viennent de l’abbaye de Cîteaux fondé par Robert Molesme en 1098. Cet ordre voulait revenir à la simplicité de la règle de Saint-Benoît revenant aux travaux manuels et aux écritures. L’ordre prendra plus d’importance au début du XIIème siècle sous l’abbé Bernard de Clairvaux. Ce prêtre noble de Bourgogne est chargé de fondé une abbaye à Clairvaux en 1115. Cette abbaye sera un véritable centre de recrutement pour les Cisterciens, devant l’agrandir dès ses premières années d’existences. Bernard de Clairvaux en devient l’Abbé, il sera aussi un personnage d’importance dans le monde religieux, appelant à la seconde croisade tout en condamnant les massacres des juifs par les croisés. Il appelle aussi à combattre les Cathares et fustige le moine Abélard, père de la scolastique. Bernard veut avant tout une conservation de la foi catholique austère ainsi que la supériorité du pouvoir spirituel sur le temporel.

      Comme autre héritage, l’ordre des Templiers est dans la tradition de la chevalerie, qui s’est développer durant le Xème siècle afin de donner un code à suivre aux guerriers, les pillages et massacres étant courant lors des guerres entre seigneurs. Le chevalier doit avoir plusieurs valeurs, l’honneur, la défense des faibles mais aussi la foi car le chevalier est aussi un défenseur de l’Eglise. L’Eglise essaie alors d’établir la paix de Dieu entre les chrétiens pour poursuivre la guerre contre les musulmans en pleine Reconquista. Des ordres de chevaliers au service de l’Eglise se sont développer durant les différents conflits. Les chevaliers de Saint-Pierre aidèrent le pape face aux Normands en Italie du sud et les Chanoines du Saint-Sépulcre furent créés par le roi de Jérusalem Godefroy de Bouillon afin de servir le patriarche de Jérusalem. Ces derniers étaient protégés par des laïcs et d’anciens croisés, ils étaient alors donats de l’Eglise. En 1113 fut fondé l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, qui avait pour missions de soigner les pèlerins qui allaient en terre sainte. En effet après la première croisade, les routes étaient peu sûres pour les voyageurs, de nombreux brigands se trouvant sur la route. Il fallait alors un groupe pour protéger les pèlerins de Jérusalem.

      En 1120, Hugues de Payns, chevalier champenois et sûrement membres de l’Ordre du Saint-Sépulcre, forment avec sept autres chevaliers et l’accord du roi de Jérusalem, la milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon. Ils se donnent pour missions de protéger les pèlerins d’Europe jusqu’à Jérusalem. Ils font aussi les vœux monastiques de pauvreté, de chasteté et d’obéissance. Ce sont donc des moines et le roi de Jérusalem leur offre la mosque al-Aqsa comme quartier général, fondé selon la légende au-dessus des ruines du Temple de Salomon. Plus tard, ils reçoivent le soutient de Bernard de Clairvaux, qui va faire la promotion de l’ordre en Europe et développer la règle latine de l’Ordre. Cette règle est officialisée lors du concile de Troyes en 1129, et en 1139, l’Ordre est reconnu par le pape. Les nobles font des donations afin de financer, l’ordre, terres, châteaux et beaucoup d’eux rejoignent l’ordre renforçant ses rangs. Petit à petit, les Templiers devinrent une force armée non négligeables pour les états latins d’orient lors des Croisades et d’autres ordres de moines chevaliers se créèrent : les Hospitaliers prennent les armes en 1140, les Teutoniques feront de même en 1198. Dans la péninsule ibérique, les Templiers aident dans la Reconquista et inspirent les Ordres de Santiago et Calatrava en Espagne et celui d’Aviz au Portugal.

L’Ordre avait des forteresses en Terre Sainte (Baghras, Tortose) et en Espagne (Monsaras). Richard Cœur de Lion leur a même vendu l’île de Chypre vers 1191 avant de la redonner quelques années plus tard. Les Templiers avaient un autre type d’installation en Europe occidentale et centrale, les commanderies, sorte de monastère permettant le recrutement et l’entraînement des Templiers ainsi que centre financier pour l’Ordre. Les plus célèbres commanderies sont la rotonde du Temple de Tomar au Portugal, la rotonde du Temple à Londres et la Forteresse du Temple à Paris. Cette dernière était le lieu où se trouvait le Trésor royal. Les Templiers avaient développé un système financier permettant aux pèlerins de récupérer leur argent en terre sainte avec les lettres de changes. Ils financaient aussi les souverains en manque d’argent et avaient mis au point une flotte et un réseau de port permettant le transport d’argent mais aussi de commerce plus controversé comme l’esclavage d’Arméniens, de Grecs et de Turcs en Europe.

      Cependant l’Ordre va connaitre des difficultés. Après la prise de Jérusalem en 1187 par les troupes de Saladin, les Templiers, les Hospitaliers et les Teutoniques relocalisèrent leur quartier général à Saint-Jean d’Acre après le siège de la ville en 1191. Les Templiers semblaient la seule force pour maintenir les états latins d’Orient face aux puissances musulmanes. En 1204 ils participèrent à la prise de Constantinople avec Venise, ce qui mis en place l’empire latin d’Orient. Ils reportèrent des victoires en Espagne comme à Legnica en 1241. Mais en Orient le royaume de Jérusalem se réduisait et en 1291 Acre fut prise par les Mamluks qui tuèrent le Grand Maître Guillaume de Beaujeu. C’est la fin des Etats latin d’orient. Les Templiers se relocalisèrent à Chypre avec les Hospitaliers. La volonté d’une nouvelle croisade était soutenue par les Templiers ainsi que leur nouveau Maître, Jacques de Molay. Cependant on cherchait un souverain qui serait le champion des croisés. Philippe IV de France proposa de regrouper les force et moyens des Templiers et des Hospitaliers pour en faire une puissante armée sous son contrôle. De plus il avait des problèmes de trésorerie et il était en conflit avec le pape qui l’avait excommunié. Jacques de Molay refusa ce qui amena la chute de l’Ordre. Philippe IV avait déjà confronté le pape Boniface VIII qui est mort en 1303 après avoir était captif des français. Les deux papes suivants Benoit XI et Clément V annulèrent l’excommunication du roi de France. Le 13 Octobre 1307, Philippe IV fait arrêter les Templiers, récupérant leurs biens aux passages. Ils seront accusés et jugés de nombreux crimes d’hérésies. L’ordre est officiellement dissous en 1312. Jacques de Molay sera brûlé en mars 1314, signant la mort du dernier Grand-Maître.

       Bien qu’en France les Templiers furent majoritairement arrêtés et exécutés, dans les autres royaumes, les Templiers survécurent et furent protéger par les souverains en place comme en Espagne, Angleterre et les pays germaniques.  Les biens de l’Ordres furent en majorité donné à l’Ordre des Hospitaliers qui se développèrent à Rhodes avec sa flotte. Dans la péninsule Ibériques c’est les ordres locaux qui reçurent les biens des Templiers. Le roi du Portugal fonda en 1317 l’Ordre du Christ qui recevra les possessions des Templiers en plus de certains de leurs membres. Sous l’impulsion de Henri le navigateur, l’Ordre du Christ participera en grande partie aux explorations de la monarchie portugaise en Afrique, en Inde et au Brésil. Vasco de Gama fut l’un des leurs.

      Beaucoup de légendes ont circulé sur les Templiers, sur leurs richesses même si elle était principalement foncière, sur le fait qu’ils gardaient des reliques comme l’arche d’Alliance ou le Graal. Sur leur survie, certains prétendent qu’ils sont allés en Ecosse et que les Francs-maçons aurait des liens avec eux. Je pense que ce serait pas mal de refaire un Assassin’s Creed avec les vrais Templiers, car on a peu exploré cette période. On sait que Thomas de Carneillon a chassé des Templiers en Europe pendant une décennie. On sait aussi qu’il est mort à Venise vers 1323, hors Marco Polo et le père de Domenico Auditore sont morts en 1324 dans la même ville, tués par les Templiers. De plus de Molay avait chargé neuf de ses hommes de développer l’Ordre à travers le monde. Comme on sait que c’est un Sage, il a peut-être eu accès à d’autres fragments d’Eden. L’ordre des Hospitaliers et du Christ sont aussi une bonne piste. Les Hospitaliers furent en conflit avec les Ottomans alliés aux Assassins durant le XVIème siècle. Une lettre dans Rogue confirme que les Assassins continuent de s’en prendre aux Hospitaliers à Malte. Avec l’aide des Français. L’Ordre du Christ a de nombreuse fois croisé les Assassins. Dans Brotherhood, la flottes de Vasco de Gama doit déloger les Assassins de Calicut. On sait aussi dans Rogue qu’au Mozambique, un gouverneur des Templiers se trouve sur place. Il serait intéressant de voir un épisode qui se passe en Afrique durant les grandes explorations.

    Pour le prochain article je vous laisse le choix du sujet entre : les Mongols/La Guerre de Cents Ans/Les Explorations portugaises. Je ferais les trois mais je laisse le choix sur la priorité.
  • Whiteagle59
    Whiteagle59

    Article vraiment intéressant je connais enfin l'origine des Hospitaliers. Par contre, j'avais entendu dans un documentaire que Phillipe IV (aussi appellé Phillipe Le Bel) aurait voulu exterminer les Templiers parce qu'il était jaloux de leurs richesses supérieur à ceux d'un roi. Les Templiers ont avoué sous la torture que les les rites pour entrer chez les Templiers est devenu blasphématoire et homosexuel (ils devaient craché et piétinner sur la croix et effectuer une fella*** au maître des lieux). J'aimerais bien un Assassin's Creed sur Thomas de Carneillon, je suis sûre que c'est un personnage très intéressant ayant une histoire intéressante et il est devenu Mentor pour avoir exterminé la quasi-totalité des Templiers dans tout l'Europe. Sinon, pour ton prochain article je suis moi aussi intéréssé par la Guerre de Cent Ans.

    • Whiteagle59
      Whiteagle59

      Et par la suite, les Mongols avec Gengis Kahn assassiné par le fils d'Altair.

    • RomeoSierra141
      RomeoSierra141

      C'était pour reprendre la possession du Trésor royal se trouvant dans le Temple. Après, les Templiers ont été accusé plusieurs crimes, certains ont avoué sous la torture, d'autre sont revenu sur leurs aveux. Carneillon aurait du potentiel pour un spin off

  • assassini2044
    assassini2044

    Un article très intéressant comme d'habitude ! Pour ma part, je choisis la guerre de Cent ans comme prochain sujet. J'espère qu'ils referont un Assassin's Creed pendant le Moyen-Âge, j'avais adoré l'ambiance du 1 et celle du début de Unity !

  • Whiteagle59
    Whiteagle59

    Article vraiment intéressant je connais enfin l'origine des Hospitaliers. Par contre, j'avais entendu dans un documentaire que Phillipe IV (aussi appellé Phillipe Le Bel) aurait voulu exterminer les Templiers parce qu'il était jaloux de leurs richesses supérieur à ceux d'un roi. Les Templiers ont avoué sous la torture que les les rites pour entrer chez les Templiers est devenu blasphématoire et homosexuel (ils devaient craché et piétinner sur la croix et effectuer une fella*** au maître des lieux). J'aimerais bien un Assassin's Creed sur Thomas de Carneillon, je suis sûre que c'est un personnage très intéressant ayant une histoire intéressante et il est devenu Mentor pour avoir exterminé la quasi-totalité des Templiers dans tout l'Europe. Sinon, pour ton prochain article je suis moi aussi intéréssé par la Guerre de Cent Ans.

    • Whiteagle59
      Whiteagle59

      Et par la suite, les Mongols avec Gengis Kahn assassiné par le fils d'Altair.

    • RomeoSierra141
      RomeoSierra141

      C'était pour reprendre la possession du Trésor royal se trouvant dans le Temple. Après, les Templiers ont été accusé plusieurs crimes, certains ont avoué sous la torture, d'autre sont revenu sur leurs aveux. Carneillon aurait du potentiel pour un spin off

  • KagiShinseken
    KagiShinseken

    dailleur en parlant d'abbye cistercienne dans ma ville à Tarbes on a une

  • KagiShinseken
    KagiShinseken

    et sinon pour le prochain article je vote pour les Monghols

Confidentialité et cookies

Ubisoft utilise des cookies afin de vous procurer la meilleure expérience possible sur ses sites web. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation de ces cookies.

Plus d'infos sur notre politique de confidentialité.